Bernadette Marek

Courriel - Téléphone : 05 61 55 67 02

Bernadette est ingénieur d’étude au Centre d’Etude Spatiale des Rayonnements (CESR/CNRS/UPS)

Elle est titulaire d’une maîtrise d’enseignement de langue russe et recrutée à ce titre dans le cadre de la coopération franco-soviétique. Bernadette Marek est aujourd’hui chargée de la communication au CESR.

Ses compétences sont mises au service de notre association, puisqu’elle est aussi notre chargée de communication.
Elle est membre du conseil d’administration de l’association.

Bernadette MAREK est chargée de la communication des Etoiles Brillent Pour Tous, avec Carine DESAULTY et Marie AIZPURU.

Vous êtes ingénieur d’études chargée de la communication au Centre des Etudes Spatiales des Rayonnements. Après des études en langue russe, comment êtes-vous arrivée à ce poste ?
Ce sont justement mes compétences en russe qui m’ont permis d’entrer au CESR ! En 1973, dans le cadre de la coopération franco-russe du laboratoire, j’ai été embauchée comme interprète-traductrice et pendant plus de 15 ans, j’ai accompagné les délégations et assuré les traductions sur différents projets scientifiques et techniques. J’ai également été responsable pendant plusieurs années de la bibliothèque et je suis actuellement chargée (depuis 1998) de la communication au CESR, j’ai ainsi pu renouer avec mon premier emploi, c’est-à-dire un métier de contacts, de rencontres et d’échanges... mais aussi un métier de promotion et de mise en valeur des diverses activités de notre laboratoire et de ses différents personnels.

L’idée de créer les EBPT est partie de ce laboratoire, comment y avez-vous pris part ?
Quand plusieurs chercheurs ont regroupé leurs idées autour de ce projet (idée de notre président Didier Barret) il fallait que l’association prenne corps, je suis donc allée à la préfecture pour retirer les documents nécessaires à la création de l’association : Les Etoiles Brillent Pour Tous ont ainsi rapidement vu le jour. Au sein de l’association, je m’occupe plus particulièrement de la communication avec Carine et Marie (de la Délégation Midi-Pyrénées), chacune relayant les informations de l’association à ses propres contacts.

Vous semblez très enthousiasmée par ce projet !
Nos chercheurs croient sincèrement en ce qu’ils font, ils sont passionnés et très motivés, consacrant beaucoup de leur temps à l’association. J’ai eu l’occasion de les accompagner et j’ai pu constater à quel point ces chercheurs volontaires étaient des être sensibles, ayant les pieds sur terre (loin du cliché du chercheur dans sa bulle) et à quel point ils savaient transmettre leur passion : j’ai été bouleversée en voyant ces malades, ces prisonniers ou ces retraités passionnés à leur tour, les yeux brillants, posant mille et une question... Cette expérience apporte beaucoup sur le plan personnel… cela fait réfléchir sur soi même et pousse à relativiser tant de choses et peut donner pourquoi pas l’envie de donner un peu de son temps à d’autres…

Vous avez des idées pour développer l’association ?
Oui ! Quand je serais à la retraite, j’en ferais 2 fois plus pour l’association ! L’équipe de conférenciers donnent déjà énormément de son temps… mais nous pourrions aussi nous faire connaître au-delà de la région… et nous assisterions alors très certainement à l’émergence de projets similaires dans d’autres villes.


© 2018 - réalisé par art-eres.net | Hebergé à l'IRAP | ep | spip | contact