Courriel

Jean-Marc LAFONT coordonne les activités des Etoiles Brillent Pour Tous au sein de l’Hôpital de Rangueil-Larrey de Toulouse.

L’Hôpital de Rangueil et l’Hôpital de Larrey ont déjà accueilli à plusieurs reprises les activités de l’association Les Etoiles Brillent Pour Tous. Comment cela s’organise-t-il ?
Je suis chargé culturel de l’hôpital de Rangueil-Larrey et je travaille en relation avec Les Etoiles Brillent Pour Tous pour l’installation d’expositions ou la tenue de conférences. Il y a dans le hall d’accueil de l’hôpital Rangueil un espace culturel où je reçois des artistes pour des expositions de photos, de peintures, de sculptures ; certains proposent aussi des ateliers pratiques. Nous y avons exposé récemment des photos de la mission KEOPS aux Kerguelen de Pieter Van Beek. Cette enceinte culturelle permet aussi d’accueillir des conférences auxquelles les patients, les visiteurs, les personnels hospitaliers peuvent prendre part. Au début, ça n’était pas tellement évident de faire venir les patients sur ces actions car tous n’avaient pas une mobilité qui le leur permettait. Mais nous travaillons aujourd’hui en relation avec les Blouses Roses : cette association existe depuis plus de 60 ans et ces dames s’occupaient au tout début des enfants hospitalisés. Quand des événements culturels sont prévus, je fais éditer des cartons d’invitation distribués avec les plateaux repas et les patients intéressés sont pris en charge par les Blouses Roses qui les y accompagnent.

Comment sont accueillis ces événements par les patients ?
Cette initiative est superbe ! Les scientifiques qui interviennent et nous font profiter de leurs recherches et de leurs découvertes sont toujours de vrais passionnés. Ces moments améliorent vraiment le quotidien de nos patients et de leurs proches en leur permettant de se déconnecter un peu de leur environnement. Toutes ces activités culturelles font un pont entre la cité et le milieu hospitalier, et leur rappelle que tout ne s’arrête pas parce qu’on est à l’hôpital et que leur vie continue aussi… Ces animations se passent toujours dans le bonne humeur, avec des gens très agréables : l’hôpital favorise aussi ce côté humain car les personnes qui viennent intervenir ici le font dans un souci d’échanges. Nous continuerons, je l’espère, à accueillir ces interventions qui s’inscrivent tout à fait dans la volonté d’ouverture culturelle de cet hôpital.


© 2018 - réalisé par art-eres.net | Hebergé à l'IRAP | ep | spip | contact