Francis Duranthon

Courriel - Tel 05.61.55.80.54

LA PALÉONTOLOGIE

Francis Duranthon est conservateur du Musée d’Histoire Naturelle de Toulouse.

En quoi consiste le travail d’un conservateur de Musée ?
Mon métier m’amène à m’occuper du musée dans toutes ses dimensions : la recherche, la gestion du personnel, la conservation des collections. Dans le cadre de la réhabilitation du muséum, je travaille également à la valorisation des collections universitaires : nous allons créer un laboratoires d’études, de recherche et de conservation du patrimoine qui sera une structure partenariale intégrant l’université et le musée.

Conservateur depuis l’âge de 20 ans, vous avez accumulé une vaste expérience en tant que vulgarisateur scientifique…
Parallèlement à mes activités de conservateur, j’ai été animateur d’émissions à la télévision : ce programme, « bonjour l’ancêtre » a été diffusé sur France3 et La cinquième pendant 4 ans. Actuellement, c’est une nouvelle émission, plus courte, que j’anime tous les midi, toujours sur France3 : « Bonjour la question ». J’ai aussi donné de nombreuses conférences et rédigé deux ouvrages grand public, un sur les mammifères, et un autre sur les dinosaures. J’ai également participé à la rédaction de livres pour les enfants. Le conservateur se situe à l’interface entre la recherche et le grand public ; plusieurs mediums sont possibles pour diffuser les sciences : les expositions, les conférences, l’écriture d’ouvrages. Il ne faut pas négliger la télévision qui permet de toucher le public sans qu’il ait besoin de se déplacer ! Partager la culture scientifique est fondamental pour moi car le fossé qui se creuse entre les initiés et les non initiés me gène beaucoup. Mon credo est qu’être initié est à la portée de n’importe qui, et qu’il suffit de prendre les temps de s’arrêter sur la connaissance scientifique et de rencontrer des personnes qui vous en parleront. Car on peut très bien expliquer simplement des choses très complexes ! Et la culture scientifique, c’est de la culture tout court, au même titre que les beaux arts, la littérature ou la musique !

Aviez-vous déjà été confronté aux milieux défavorisés au cours de vos activités ?
Il y a quelques années, j’ai eu la chance de découvrir dans le Gers, un gisement très riche où trois nouvelles espèces ont été mises a jour. J’avais alors choisi d’exploiter ce terrain de fouilles avec des chantiers pour adolescents, dont certains étaient issus de milieux défavorisés. Même s’il est difficile d’évaluer l’impact des actions de diffusion des sciences, le retour est évident quand, sur 300 adolescents qui ont participé aux chantiers, certains se sont passionnés pour les sciences et sont devenus des professionnels de disciplines scientifique ! Je considère vraiment que la culture s’adresse à tous : à tous les publics et à tous les milieux. L’action des Etoiles Brillent Pour Tous vient aider dans ce sens à toucher encore de nouvelles personnes avec son réseau de conférenciers qui se déplacent pour diffuser leurs connaissances scientifiques.


© 2018 - réalisé par art-eres.net | Hebergé à l'IRAP | ep | spip | contact